Le dimanche 26 mars 2017 c’est le 9ème Carnaval des Femmes ! – Mail envoyé le 6 mars 2017 à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes
23/03/2017

Bonjour,

Le défilé du vingtième Carnaval de Paris – Promenade du Bœuf Gras le dimanche 26 février 2017 a été une très grande réussite.

Notre fête avait été annoncé par un certain nombre de sites Internet, par France Bleu, Europe1, Radio Latina et Tropic FM, par Que Tal Paris ? de février 2017, Air for kids (mensuel national gratuit diffusé dans tous les Mac Donald de France) de février 2017, le supplément Sortir de Télérama du 22 au 28 février, Le Parisien, Le Journal de Paris du 25 février et Le Journal du Dimanche du 26 février.

Le Théâtre aux Mains Nues avait amené plusieurs figures géantes dont un Bœuf Gras marionnette, la Maison Basque de Paris, située à Saint-Ouen, avait amené un piment d’Espelette géant. Il y avait plus de vingt groupes représentés dans le cortège qui a regroupé plus de 5000 participants. Nous étions 4000 avenue Gambetta et d’autres groupes ou individuels se sont joints à nous le long du parcours.

Les Boliviens de la région parisienne, habitués de notre Carnaval, avaient été rejoints par des Boliviens venus de loin : un car de Milan, ainsi que des Boliviens venus d’Allemagne et apparemment aussi de Belgique. Les Équatoriens, venus pour la première fois à notre fête, étaient très nombreux. L’appel à leur participation avait été répercutée sur la page facebook et le blog culturel de l’ambassade d’Équateur en France.

Deux fanfares, la musique brésilienne, avec les batucadas, des ensembles créoles et antillais, contribuaient à la joie et l’animation générale. Une équipe de l’Agence France Presse est venue nous filmer. Le compte-rendu de la fête a été d’ampleur réduite dans les médias : un quotidien gratuit de Paris en a parlé, ainsi qu’un peu BFM-TV et France 3 Paris Île-de-France. Les médias s’intéressent plus aux événements tristes qu’aux événements joyeux. Nous ne faisons pas la fête pour les médias mais pour être heureux ensemble. Si les médias sont là, ils sont là. S’ils sont absents, c’est dommage pour eux. Ce qui compte est que nous nous amusions bien et que la fête soit réussie.

Sur le site Internet du Carnaval de Paris www.carnaval-paris.org nous avons mis des photos, un lien avec une vidéo. Le vingt-et-unième Carnaval de Paris aura lieu le dimanche 11 février 2018. Son thème sera : Les Contes de Perrault et d’ailleurs.

Dans moins de trois semaines, le dimanche 26 mars 2017, aura lieu le Carnaval des Femmes, Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême, 9ème édition. Vous êtes tous invités à y participer ! Mot d’ordre : « Les femmes en reines, les hommes en femmes… s’ils osent ! » Mais, bien sûr, vous pouvez participer costumé ou pas, ou costumé autrement, tout est libre, c’est le Carnaval !

Rendez-vous dimanche 26 mars 2017 à partir de 13 heures place du Châtelet. Le départ aura lieu à 15 heures, 15 heures 15 au plus tard.

L’itinéraire prévu pour le défilé est le suivant :

Départ de la place du Châtelet, Boulevard de Sébastopol (sur le trottoir de droite), Traversée de la rue de Rivoli, Rue de Rivoli (sur le trottoir de gauche), Rue Saint-Martin, Rue Saint-Merri, Rue Sainte Croix de la Bretonnerie (arrêt des musiques un peu avant la salle de spectacles du Point Virgule qui se trouve au n°7 de la rue et reprise juste au delà), Rue Vieille du Temple, Rue des Rosiers, Rue Ferdinand Duval, Traversée de la rue de Rivoli, Rue de Rivoli (sur le trottoir des n° impairs), Place de l’Hôtel-de-Ville – Esplanade de la Libération. Si le parcours est modifié, ce sera annoncé sur le site www.carnaval-des-femmes.org Fin de la fête et dispersion à 18 heures

Comme pour le Carnaval de Paris, nous invitons les groupes participants à se doter d’accompagnateurs qui se chargeront de guider leur groupe et éviter, par exemple, que se creuse un écart trop important entre leur groupe et celui qui le suit ou le précède.

Au Carnaval de Mulhouse, qui vient d’avoir lieu avec succès du 3 au 5 mars, une délégation du Carnaval de Paris composée de moi, de François qui anime nos goguettes et de Charlotte, une fidèle du Carnaval, a été très bien reçue. Nous avons pu apprécier la belle qualité de la fête et l’enthousiasme festif des Mulhousiens que la pluie n’a pas réussi à faire faiblir lors du grand défilé de dimanche auquel nous participions.

Le Carnaval de Paris est libre, bénévole, gratuit, autogéré, indépendant, non subventionné. Il y a quelques semaines nous vous avons invités à contribuer financièrement à ses dépenses. Cet appel est toujours d’actualité. Vous pouvez faire des chèques de 5 euros ou plus à l’ordre de l’association Droit à la Culture et les envoyer à l’adresse postale de l’association : 14 rue des Thermopyles 75014 Paris. Merci beaucoup d’avance !

A tous, à très bientôt.

Basile
www.carnaval-des-femmes.org

AFFICHE CARNAVAL DES FEMMES 2017

1 - TRACT 2017-2018 - RECTO

2 - TRACT 2017 - 2018 - VERSO

Après la réussite du Carnaval de Paris, réussissons le 9ème Carnaval des Femmes le dimanche 26 mars 2017 à Paris !!!
28/02/2017

Le 20ème Carnaval de Paris le dimanche 26 février 2017 a été une très grande réussite. Tout s’est très bien passé, le temps a été agréable, le cortège nombreux et pittoresque, l’ambiance festive et les sourires en abondance. Il y avait plus de 20 groupes et plus de 5000 participants dans le cortège. Des festifs étaient venus d’Allemagne, Belgique et Italie : c’était des Boliviens passionnés de Carnaval qui rejoignaient leurs compatriotes parisiens déjà habitués du Carnaval de Paris. Aux Boliviens, Basques, Batucadas s’étaient joints une délégation équatorienne, des percussions antillaises, fanfares, etc.

La 21ème édition du Carnaval de Paris aura pour thème : Les Contes de Perrault et d’ailleurs. Elle aura lieu le dimanche 11 février 2018.

Mais, bien avant cela, venez au 9ème Carnaval des Femmes, Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême, dimanche 26 mars 2017 au départ de la place du Châtelet !!! Rendez-vous dès 13 heures, départ à 15 heures pour un circuit en boucle dans le quartier du Marais ! Mot d’ordre: les femmes en Reines, les hommes en femmes… s’ils osent !!!

Basile

AFFICHE CARNAVAL DES FEMMES 2017TRACT CARNAVAL DE PARIS 2017 RECTOTRACT CARNAVAL DE PARIS 2017 - VERSO

LE CARNAVAL DE PARIS ARRIVE LE DIMANCHE 26 FEVRIER 2017 !!! – Mail envoyé neuf jours avant la fête à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes :
17/02/2017

Chers Amis du Carnaval de Paris !

Dans quelques jours, le dimanche 26 février 2017, avant-veille du Mardi Gras, arrive le 20ème Carnaval de Paris !

Le parcours et les horaires du défilé sont :

Rendez-vous place Gambetta, Paris 20ème, métro Gambetta, dimanche 26 février à partir de 13 heures.

Départ vers 14 heures.

Itinéraire :

Avenue Gambetta vers Ménilmontant.

Place Auguste Métivier.

A droite : boulevard de Ménilmontant.

Boulevard de Belleville.

A gauche : rue du Faubourg du Temple.

Arrivée vers 17 heures sur le terre-plein central de la place de la République où nous pourrons continuer la fête jusqu’à 20 heures.

Le thème du Carnaval de Paris 2017 est : La Ronde des fruits et légumes autour du monde. C’est un thème libre. Il n’est pas obligatoire de le suivre pour participer.

On peut se joindre au cortège et le suivre sur tout le parcours ou seulement une partie. Le placement est libre dans le cortège. C’est une fête populaire, pas un spectacle de rue. Toutes les participations sont libres, bénévoles, gratuites et autogérées, ce qui signifie qu’on s’organise pour assurer sa participation. Aucune inscription n’est nécessaire.

La fête a déjà été annoncée dans divers médias, dont, sur France Bleue, l’émission de Murielle Giordan Accès privé et dans le numéro de février du magazine Que Tal Paris ?

Le dimanche 26 mars 2017, un mois après, ce sera la 9ème édition du Carnaval des Femmes, Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême, à laquelle vous êtes tous également invités !

Deux points très importants à rappeler pour finir :

Je vous invite à consulter très régulièrement le site Internet du Carnaval de Paris www.carnaval-paris.org pour être informé de toutes modifications éventuelles du programme prévu.

J’invite les groupes participants à se doter d’accompagnateurs. C’est-à-dire d’amis bénévoles qui devront, en particulier, s’assurer qu’à la traversée des rues, si le groupe qu’ils accompagnent stationne un moment, il ne s’arrête pas avant de traverser, mais occupe la chaussée. Ce principe important à suivre pour les arrêts durant le défilé est un conseil que m’a donné la police lors du dernier carnaval.

Vous trouverez en pièces jointes le dossier de presse, le tract et l’affiche du Carnaval de Paris 2017.

Bien festivement.

Basile Pachkoff

Initiateur de la renaissance du Carnaval de Paris depuis 1993

Président des associations Droit à la Culture et Cœurs Sœurs

Historien du Carnaval de Paris

AFFICHE CARNAVAL DE PARIS 2017

TRACT CARNAVAL DE PARIS 2017 RECTOTRACT CARNAVAL DE PARIS 2017 - VERSODOSSIER DE PRESSE DU CARNAVAL DE PARIS 2017

Soutenez financièrement l’avenir du Carnaval de Paris !!!
29/01/2017

Basile Pachkoff                                                                              Paris, le 29 janvier 2017

Président de l’association Droit à la Culture

feteducarnaval(AROBASE)gmail.com

Chers Amis du Carnaval de Paris,

Défendre la joie, la bonne humeur et les traditions festives parisiennes représente une cause juste et essentielle. Je m’y consacre depuis bientôt vingt-cinq ans. J’ai commencé en 1993. Rejoint en 1997 par Alain Riou avec son association Droit à la Culture, nous avons pu assurer la renaissance du Carnaval de Paris dont j’avais pris l’initiative de la renaissance. Puis, en 2009, avec Alexandra Bristiel ce fut à Paris la renaissance du cortège de la Mi-Carême : le Carnaval des Femmes.

Suite à la disparition d’Alain Riou en 2004, j’ai pris la présidence de l’association Droit à la Culture dont il était le président-fondateur.

Aujourd’hui les deux fêtes dont j’assure l’existence sont parmi les trois seules traditionnelles de Paris qui revivent à présent. En 2016, pour sa dix-neuvième édition, le cortège du Carnaval de Paris a regroupé cinq mille participants. Celui du Carnaval des Femmes, dont c’était la huitième édition, a rassemblé plusieurs centaines de participants des deux sexes. Par ailleurs, des amis et moi avons fait renaître en 2015 la Fête des Fous. Le cortège 2016 prêt à sortir n’a hélas pas été autorisé.

Le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes sont des fêtes libres, bénévoles, gratuites et autogérées. Dont l’unique but est la joie, la bonne humeur et la vitalité de belles traditions. Leur base c’est le cœur, pas l’argent. Cependant il y a quelques frais représentés, par exemple, par les assurances, les sites Internet… Durant des années je les assumais pratiquement seul, et à présent tout seul. Depuis 2016, je suis retraité et mes ressources sont très maigres. Des amies m’ont fait remarquer que le risque existe que ces fêtes disparaissent demain par le manque du financement que j’assure au détriment de mon confort quotidien. Ce serait vraiment dommage.

Je suis un artiste et je n’aime pas du tout parler d’argent. Cependant je me vois obligé malgré tout d’en parler. Il ne s’agit pas de sommes extraordinaires. Avec au moins un millier d’euros par an assurer la joie de plusieurs milliers de personnes, ce n’est pas bien cher en regard de tout ce qui se dépense et se gaspille aussi parfois par ailleurs.

Soutenez le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes ! Pour que ces fêtes perdurent et grandissent ! Devenez amis de Droit à la Culture en envoyant cinq euros, ou plus, ou moins, par chèque à l’ordre de Droit à la Culture, à l’adresse de : Droit à la Culture 14 rue des Thermopyles 75014 Paris. Indiquez votre adresse mail pour garder le contact. Merci beaucoup par avance !

Et surtout venez participer au vingtième Carnaval de Paris le dimanche 26 février 2017 au départ de la place Gambetta, et au neuvième Carnaval des Femmes le dimanche 26 mars 2017 au départ de la place du Châtelet.

Pour vous informer sur nos fêtes : consultez les sites Internet : www.carnaval-paris.org et www.carnaval-des-femmes.org

Avec mes meilleurs sentiments dévoués à Paris, la Fête et le Carnaval.

Basile Pachkoff

LE CARNAVAL DE PARIS ARRIVE LE DIMANCHE 26 FEVRIER !!! – Mail adressé à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes le 15 janvier 2017
15/01/2017

Chers Amis du Carnaval de Paris !

Bonne année 2017 à toutes et à tous !

Dimanche 26 février arrive le 20ème Carnaval de Paris !

Le parcours et les horaires du défilé sont :

Rendez-vous place Gambetta, Paris 20ème, métro Gambetta, dimanche 26 février à partir de 13 heures.

Départ vers 14 heures.

Itinéraire :

Avenue Gambetta vers Ménilmontant.

Place Auguste Métivier.

A droite : boulevard de Ménilmontant.

Boulevard de Belleville.

A gauche : rue du Faubourg du Temple.

Arrivée vers 17 heures sur le terre-plein central de la place de la République où nous pourrons continuer la fête jusqu’à 20 heures.

Le thème libre du Carnaval de Paris 2017 est : La Ronde des fruits et légumes autour du monde.

Toutes les participations sont libres, bénévoles, gratuites et autogérées, ce qui signifie qu’on s’organise pour assurer sa participation.

Le dimanche 26 mars 2017, un mois après, ce sera la 9ème édition du Carnaval des Femmes, Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême, à laquelle vous êtes tous également invités !

Deux points très importants à rappeler pour finir :

Je vous invite à consulter très régulièrement le site Internet du Carnaval de Paris www.carnaval-paris.org pour être informé de toutes modifications éventuelles du programme prévu.

J’invite les groupes participants à se doter d’accompagnateurs. C’est-à-dire d’amis bénévoles qui devront, en particulier, s’assurer qu’à la traversée des rues, si le groupe qu’ils accompagnent stationne un moment, il ne s’arrête pas avant de traverser, mais occupe la chaussée. Ce principe important à suivre pour les arrêts durant le défilé est un conseil que m’a donné la police lors du dernier carnaval.

Vous trouverez en pièces jointes le tract et les affiches du Carnaval de Paris et du Carnaval des Femmes 2017.

Bien festivement.

Basile

Informations importantes sur le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes 2017 – Mail adressé à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes le 29 novembre 2016 :
29/11/2016

Très chers amis du Carnaval de Paris,

Le dimanche 26 février 2017, dans un peu moins de trois mois, doit avoir lieu la vingtième édition du Carnaval de Paris. Et un mois plus tard, le dimanche 26 mars 2017, la neuvième édition du Carnaval des Femmes, Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême.

Toutes les participations sont bienvenues, libres, bénévoles, gratuites et auto-gérées. Aucune inscription n’est nécessaire. Pour profiter de la fête, il suffit de rejoindre le cortège sur tout ou partie de son chemin ou se placer sur son parcours pour le voir passer.

Point important : j’invite les groupes participants à se doter d’accompagnateurs. C’est-à-dire d’amis bénévoles qui devront, en particulier, s’assurer qu’à la traversée des rues, si le groupe qu’ils accompagnent stationne un moment, il ne s’arrête pas avant de traverser, mais occupe la chaussée. Ce principe important à suivre pour les arrêts durant le défilé est un conseil que m’a donné la police lors du dernier carnaval.

Par ailleurs, si vous souhaitez être bénévole sur le Carnaval de Paris ou le Carnaval des Femmes, faites-le nous savoir le plus tôt que vous pouvez.

Nos fêtes ne sont pas subventionnées mais occasionnent quelques frais réduits auxquels je vous invite à participer : assurances, tracts et sites Internet. Si vous souhaitez nous aider, contactez-nous, merci beaucoup d’avance !

Le Bureau des élèves des Beaux-Arts de Paris invite des Bureaux d’élèves à une réunion pour préparer une participation étudiante au Carnaval de Paris. Cette réunion aura lieu le mercredi 14 décembre en fin d’après-midi. Vous pouvez joindre le président du BDE des Beaux-Arts de Paris si vous êtes intéressés : levaillantlouis (arobase) gmail.com

L’activité goguette se poursuit. Aux deux goguettes chantantes que j’ai créé sur Paris s’est ajouté une goguette picturale. Si ces activités vous intéressent, contactez-nous.

Le président du Carnaval de Mulhouse m’a gentiment invité à son carnaval qui aura lieu début mars 2017.

Nous avons eu la tristesse d’apprendre que la seconde Fête des Fous qui devait avoir lieu le 4 décembre 2016 n’a pas été autorisée par la Préfecture de police. Nous espérons qu’elle pourra avoir lieu à nouveau dès l’année prochaine.

A tous, nous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année 2016 !!!

Très festivement.

Basile

La deuxième Fête des Fous à Paris ne pourra pas avoir lieu en 2016
17/11/2016

La deuxième Fête des Fous prévue le dimanche 4 décembre 2016 au départ de la place Paul Painlevé Paris Vème promettait d’être très joyeuse et très réussie.
Nous nous faisions un grand plaisir à l’idée d’y participer.
Malheureusement la demande d’autorisation de défiler vient d’être refusée par la Préfecture de police. Ce qui nous déçoit. Nous espérons que la Fête des Fous reparue en 2015 grâce à la Compagnie médiévale de Saint-Ouen pourra à l’avenir, et dès 2017, revivre à nouveau dans les rues de la capitale.

Pour toutes demandes d’informations : pascalbaltasarcantabrie(arobase)gmail.com

Mail aux amis du Carnaval de Paris et du Carnaval des Femmes – Message envoyé à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes et du Carnaval de Paris les 29 et 30 septembre 2016
28/09/2016

Chers Amis de la Fête et du Carnaval,

La rentrée est passée et la canicule également. Les 9, 10 et 11 septembre avait lieu une joyeuse animation carnavalesque à Paris. C’était dans le cadre de l’organisation de la 20ème édition de la course féminine La Parisienne qui a rassemblé plus de 30 000 participantes ! A cette occasion le thème d’animation étant le Carnaval, diverses associations ayant pour vocation de fêter le Carnaval étaient venues. Notamment du Carnaval Tropical et du Carnaval Vénitien de Paris. Et en particulier nos chers amis des Joyeux Vignerons de Bagneux, qui font Carnaval avec nous chaque année à Paris, sauf s’ils sont au même moment au Carnaval de Dunkerque. Ils avaient conviés avec eux la Fanfare Supertromp et la société carnavalesque dunkerquoise des P’tits Louis venue à 57 en car. Nous avons passés de très joyeux moments ensemble. En témoignent des photos que vous verrez sur le site Internet du Carnaval de Paris : celles de Claude Colom, celles d’Isabelle Malandrin et j’ajouterais bientôt les miennes. 5 membres de la Goguette des Machins Chouettes étaient présents.

Au Carnaval de Paris, pour la Mi-Carême on élisait ou désignait des rois, des reines. Mais quand est apparut cette tradition ? Elle existe au moins depuis trois siècles et demi ! En 1670, le docteur de Sorbonne Jean Deslyons parle des rois et reines de la Mi-Carême, dont il a vu l’usage parmi les écoliers, c’est-à-dire à l’époque les étudiants. Il le fait dans son ouvrage Traitez singuliers et nouveaux contre le paganisme du roy-boit…, édité par la Veuve C. Savreux, Paris 1670, page 256. J’ai trouvé le 13 septembre 2016 ce propos de Jean Deslyons, cité par Victor Fournel dans : Les rues du vieux Paris, galerie populaire et pittoresque, Firmin-Didot éditeur, Paris 1879, page 265.

La Goguette des Machins Chouettes et la Goguette Coquine poursuivent avec succès leurs activités. Je réfléchis à l’idée de créer une goguette picturale où on se verrait pour réaliser des peintures joyeuses à offrir aux personnes sympathiques autour de nous. C’est la démarche que j’ai commencé à suivre en juillet dernier. Je peins depuis 35 années. Depuis juillet dernier j’ai réalisé et offert 19 aquarelles. La démarche est intéressante, car je demande le plus souvent quelle est la couleur préférée de la personne destinatrice. Puis pense à elle en cours de réalisation. Son sourire à la réception est la plus belle récompense. Je ne trouve que du bonheur, renforce ou rétablis des relations sympathiques. Et faisant ainsi échappe complètement à l’affreuse marchandisation frénétique de tout, qui règne actuellement un peu partout. Je mets mes aquarelles cadeaux sur Internet sur le site du blog « Mouvement Aquarelliste » où vous pouvez aller les voir. Quand les impressionnistes partaient peindre ensemble le même motif, n’était-ce pas déjà des goguettes qui ne prenaient pas ce nom ? Samedi 5 novembre, de 14 à 18 heures, je ferais une réunion pour lancer une goguette picturale au Moulin à Café 8 rue Sainte-Léonie 75014 Paris, métro Pernety. Si ça vous intéresse, contactez-moi. Venez, c’est gratuit.

Dans quelques mois arrivera le 20ème Carnaval de Paris et puis le 9ème Carnaval des Femmes. Le thème libre du Carnaval de Paris le dimanche 26 février 2017 est : La Ronde des fruits et légumes autour du monde. Au Carnaval des Femmes le dimanche 26 mars 2017, le mot d’ordre comme d’habitude est : Les femmes en Reines, les hommes en femmes… s’ils osent ! Parmi les participations nouvelles qui se sont signalées : une participation équatorienne et une autre dominicaine. Et comme d’habitude nous saurons seulement la fête finie qui y aura participé.

Le dimanche 4 décembre prochain se tiendra à Paris la seconde édition de la Fête des Fous depuis sa renaissance en 2015. Je vous tiendrais aussi au courant de cet événement festif traditionnel.

Bien amicalement.

Basile

Message aux amis de la Fête et du Carnaval, adressé le 21 août 2016 à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes :
21/08/2016

Chers amis de la Fête et du Carnaval,

La fête est toujours présente, c’est un plaisir, un besoin, une évidence, une nécessité et la fête est à portée de la main. Nos ancêtres connaissaient une vie bien plus dure socialement et sanitairement que la nôtre et pourtant, la fête était très vivante et joyeuse. Avant 1790, il y avait un très grand nombre de jours fériés et chômés. Ces fêtes étaient souvent à motif religieux, mais pas seulement. Le Carnaval était partout très populaire.

Il existait un très grand nombre de maitrises et manecanteries qui animaient musicalement les églises et qui furent ensuite licenciées. Les centaines de chanteurs qui se retrouvèrent ainsi « dans la Nature » contribuèrent très certainement au remarquable essor des goguettes et orphéons dans les années 1810.

En 1818, les dernières troupes d’occupation alliées évacuent la France. Pour la première fois depuis 1792 le pays est enfin en paix après de très longues années de guerre. Des centaines de sociétés chantantes dites goguettes naissent alors. Leurs noms, tels que les Amis du Plaisir, les Amis de la Grappe, les Disciples de la Gaité, les Soutiens de la Folie, leurs pratiques, la durée de leur existence témoignent du besoin et de la capacité de la population à s’amuser.

Durant des décennies prospèrent goguettes et sociétés chorales, baptisées orphéons. Les orphéons seront au 19ème siècle à l’origine de rassemblements festifs regroupant des milliers de choristes.

Durant ce temps-là, les musiques festives de danses de Paris sont célèbres et propagées dans le monde entier. En France tout le monde ou presque dansent, aiment danser.

Par la suite, des motifs politiques après 1870 vont amener à réviser l’Histoire. Les Républicains veulent faire de la période du Second Empire une période maudite où le peuple a été forcément uniquement malheureux, sans parler de l’époque de la Restauration qui ne doit pas être meilleure. Pour cela il faut faire oublier goguettes, danses, musiques festives et orphéons. Le Carnaval de Paris est aussi un événement suspect. C’est l’expression du caractère joyeux, insouciant et indépendant des Parisiens et Parisiennes qui ont fait également quelques révolutions. Oublions vite cette identité parisienne, ce peuple et ces femmes qui s’amusent librement et indépendamment de la politique. Et ne parlons plus que de la Fête Nationale ! Elle sera très largement et longtemps subventionnée.

Avec le temps, le déclin des goguettes et des orphéons arrive. Ils seront considérés par les historiens à la mode comme des phénomènes marginaux politiques et populaires de qualité artistique médiocre, indignes d’intérêt. Les musiques festives de danses de Paris seront carrément vouées aux oubliettes. Pierre Jean de Béranger et d’autres poètes et chansonniers célèbres comme Émile Debraux ou Charles Gilles ne vont pas ou très peu figurer dans les histoires officielles de la littérature française. L’Histoire est souvent l’histoire des riches et des vainqueurs.

La fête populaire n’intéresse pas les historiens. De toutes façons ceux-ci préfèrent parler d’autre chose que de la joie et du rire. Ce qui nous plaît, ce qu’on aime, ce qui nous fait plaisir, la vraie vie ne les intéresse pas. Ce sont des gens tristes et neurasthéniques. Ils sont comme les journalistes qui adorent parler de choses sinistres mais jamais ou presque d’événements chaleureux et revigorants.

Mais le goût, l’envie de faire la fête est inhérent à l’homme lui-même. Ses traditions festives l’attestent. Ses recettes festives sont toujours disponibles et ne demandent qu’à être réveillées !

Saluons parmi les hardis pionniers de la renaissance festive parisienne un courageux ensemble musical belge qui reconstitue les superbes musiques festives de danses de Paris au 19ème siècle ! Il s’appelle « Les Pantalons » du nom d’une figure de quadrille. Allez voir sa vidéo sur Internet et appréciez son talent !

Nous préparons le Carnaval de Paris 2017. Et voilà qu’un érudit historien, Jean-Jacques Leroy, m’envoie les dates de naissance et décès et la liste des prénoms de Romain François Bigot l’inventeur du bigophone en 1881 ! Bigot est né le 4 mai 1835 à Saint-Nicolas-de-Port, et mort le 16 janvier 1903 à Paris 3ème. Déjà Arnaud Moyencourt, historien et musicien chanteur membre de l’association « Ritournelles et Manivelles », m’avait fourni la photo de Bigot. Je vous l’envoie. Si vous voulez mieux connaître le bigophone, joyeux instrument de musique festive qu’il a inventé, lisez l’article que je lui ai consacré dans Wikipédia.

A tous, très bonne fin d’été ! Bonne rentrée ! Et vive la joie et la fête !!

Basile

Portrait de Romain François Bigot (1835-1903) inventeur du bigophone :

Romain_Bigot_-_Almanach_du_Petit_Parisien_1910

 

Une fête carnavalesque dunkerquoise à Paris les 9, 10 et 11 septembre 2016
09/07/2016

Voici un message des Joyeux Vignerons de Bagneux reçu le 6 juillet 2016 à propos du Carnaval dunkerquois à Paris, qui aura lieu à l’occasion de la course féminine La Parisienne les 9, 10 et 11 septembre 2016 :

Salut Basile,

Cet événement est organisé à l’occasion des 20 ans de la course féminine La Parisienne, placée sous le signe du carnaval.

Le carnaval dunkerquois ne sera qu’un des évènements du week-end.

Pour notre part (joyeux), nous animerons le village de la course le vendredi 9 septembre après-midi avec 2 géants et nos planches à trou.

Le samedi, nous animerons avec la fanfare Supertromp le village de la course (Champ de Mars).

Dimanche, nous animerons le parcours de la course pendant que les P’tits Louis animeront un autre point du parcours.

À l’issue de la course, nous rejoindrons les Dunkerquois pour former une bande (c’est-à-dire un défilé) sur les Champs-Élysées et rejoindre le Champ de Mars où, après une chapelle bien méritée, nous animerons le final (après l’annonce des résultats) avec un rigodon final.

Ensuite, nous carnavalerons sur le Champ de Mars jusqu’au départ des Dunkerquois vers 19 h.

Nous cherchons des participants initiés pour étoffer le cortège des P’tits Louis (ils viennent à 57) le matin et pour participer avec les joyeux au reste des festivités de la journée.

Bises joyeuses

Iznogood 1er