Annonce du Carnaval de Paris 2016 dans les médias
01/02/2016

Le Carnaval de Paris 2016 qui était déjà annoncé par un certain nombre de sites Internet apparaît à présent dans les médias. Il est annoncé dans Que tal Paris ? de février 2016. Dans le supplément Sortir de Télérama de la semaine du 3 au 9 février 2016, page 34. Dans Pariscope, de la même semaine, pages 3, 140 et 151. Basile Pachkoff en a parlé durant 5 minutes sur Radio Bleue mercredi 3 février vers 16 h 30. Le Carnaval a été annoncé vendredi 5 février dans Le Parisien – Le Journal de Paris, page IV. Il a aussi été annoncé dans les pages Bons plans du Parisien / Aujourd’hui en France. La date indiquée dans Aujourd’hui en France est erronée, le Carnaval a lieu dimanche 7 février et pas vendredi 5. Basile a parlé du Carnaval durant 4 minutes samedi matin 6 février en entrée de l’émission La Voie est libre, sur France 3 – Paris – Île-de-France. Il était costumé. Voir la photo souvenir prise avec l’animateur Sébastien Thomas. Vous pouvez voir cette émission sur Internet. Le Carnaval sera annoncé le 7 février dans la version IPAD du  Journal du Dimanche.La Voie est libre - 6 février 2016 - P1460004 2

Bonne Année 2016 et Bon Carnaval de Paris 2016 !!! – Mail adressé à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes le 15 janvier 2016
15/01/2016

Chers Amis du Carnaval de Paris,

Très bonne et très heureuse année carnavalesque 2016 remplie de joie et de confettis multicolores ! Dans peu de temps, le dimanche 7 février 2016 arrive la 19ème édition du Carnaval de Paris, dont le thème libre est : « Le Monde fantastique aquatique » !

Rendez-vous à partir de 13 heures place Gambetta, métro Gambetta, Paris 20ème. Départ vers 14 heures. Avenue Gambetta vers Ménilmontant. Place Auguste Métivier. A droite : boulevard de Ménilmontant. Boulevard de Belleville. A gauche : rue du Faubourg-du-Temple. Arrivée place de la République vers 17-18 heures sur le terre-plein central où la fête pourra se poursuivre jusqu’à 20 heures.

En cas de modifications ce sera annoncé sur le site Internet du Carnaval de Paris www.carnaval-paris.org et par un mail adressé à la liste de diffusion.

A notre fête nous aurons l’honneur d’avoir la participation de Tibétains de France dont le nouvel an tombe le lendemain. Bienvenu à eux !

Des groupes participants s’annoncent, au nombre desquels des provinciaux : la Bande de Beauvais http://labandebeauvais.e-monsite.com/ Après le Carnaval, que chaque groupe qui sera venu me le précise par mail. Comme ça ce sera indiqué ensuite sur le site Internet du Carnaval.

Les Basques de la Maison basque de Paris ont créé une page facebook qui traite de la préparation du Txipiron : un calmar géant qui va venir défiler le 7 février !  facebook.com/txipiron.erraldoia

Le 28 décembre dernier, pour la première fois depuis son interdiction par le Cardinal Richelieu en 1630, la Fête des Fous a eu lieu à Paris. Elle était organisée par la Compagnie Médiévale de Saint-Ouen dirigée par notre ami Pascal dit : Raspoutine le Viking. Elle a consisté en une joyeuse déambulation costumée. Sur le site du Carnaval vous pouvez voir trois photos que j’ai prises à cette occasion : http://www.carnaval-paris.org/la-fete-des-fous-a-repris-a-paris-en-2015/  La prochaine édition se déroulera un samedi de décembre 2016. Je vous l’annoncerais.

Le 14 février 2016, soit une semaine après le Carnaval de Paris, aura lieu le défilé du Nouvel an chinois dans le 13ème arrondissement. Un des participants, Jacques Hua, m’a contacté en souhaitant inviter dans ce défilé un groupe bénévole participant au Carnaval « afin de créer encore plus de festivités et de diversité en apportant soit du son, soit du visuel, soit une ambiance particulière. » Si ce projet vous intéresse, voyez rapidement directement avec lui : jhua(« arobase »‘)hauky.com

Le dimanche 6 mars 2016 aura lieu la 8ème édition du Carnaval des Femmes – Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême. Mot d’ordre comme chaque année : les femmes en reines, les hommes en femmes… s’ils osent !

Pour ce défilé nous avons besoin de quelques bénévoles pour une tache facile et agréable. Si vous êtes disponible pour, envoyez-moi vite un mail, merci !

La Goguette des Machins Chouettes poursuit sa joyeuse activité et s’assemble chaque mois pour chanter ensemble. A quand la naissance de ses petites sœurs, les autres goguettes ? Peut-être au printemps ?

D’ici-là, à très bientôt au Carnaval !

Basile

AFFICHE CARNAVAL DE PARIS 2016

TRACT 2016 RECTO

TRACT 2016 VERSO

Voir des vidéos et photos de la renaissance de la Fête des Fous en 2015 à Paris
31/12/2015

Voir 15 petites vidéos de Michel Simonin « La Fête des Fous par Pascal Gouin & les Médiévistes » :

https://www.youtube.com/results?search_query=F%C3%AAte+des+fous+2015+gouin

Voir 680 photos de Guy Caron :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1719787634921366.1073741877.1627464447487019&type=1&l=953e976522

La Fête des Fous a repris à Paris en 2015 !
30/12/2015

Le lundi 28 décembre 2015, jour des Saints-Innocents, pour la première fois depuis son interdiction par le Cardinal de Richelieu en 1630, la Fête des Fous a eu lieu à Paris !

A l’initiative de notre ami Pascal Gouin, pour la Compagnie Médiévale de Saint-Ouen, un joyeux et très dynamique groupe musical et costumé s’était donné rendez-vous face au Musée de Cluny. Nous étions venus de Saint-Ouen, Champigny-sur-Marne, Meaux et Paris. Après une photo souvenir prise dans la cour du musée eu lieu une joyeuse déambulation qui nous a mené jusqu’au parvis de l’église Saint Eustache. J’ai participé d’un bout à l’autre à la fête. En chemin on a dansé, fait des bulles de savon géantes, etc.

Je ne suis pas sur la photo, car je n’étais pas costumé. J’y penserais pour l’année prochaine !

Après cette très belle réussite, la prochaine édition se passera un samedi au début de décembre 2016. Je vous indiquerais la date et vous invite à venir y participer !

Les costumes à prévoir pour cette déambulation la plus historique possible sont celtes, médiévaux, pirates, saltimbanques style gitans et Renaissance. Les seuls anachronismes envisagés sont les lunettes et les photographes.

Merci à Pascal et ses amis pour cette superbe initiative !

Bonne année 2016 à tous et à très bientôt !

Basile Pachkoff
Paris, le 31 décembre 2015

1 - Fête des Fous 2015 - P14503952 - Fête des Fous 2015 - P14504063 - Fête des Fous 2015 - P1450442

Joyeux Noël aux amis du Carnaval ! – Mail à liste de diffusion du Carnaval des Femmes, envoyé le 21 décembre 2015.
21/12/2015

Bonjour,

Le Carnaval de Paris, qui fut jadis une très importante fête drainant des centaines de milliers de personnes sur le passage de ses cortèges traditionnels, a connu des célébrités. Pour finir l’année dans la bonne humeur, dans ce mail je rappellerais le souvenir de deux d’entre elles.

Au XIXème siècle un immense caricaturiste a illustré un grand nombre de fois le Carnaval de Paris. De son vrai nom Amédée de Noé, cet aristocrate prit malicieusement le nom d’artiste de Cham. Qui était un des trois fils du Noé biblique, et précisément le fils réprouvé, le Noir. En se faisant appeler Cham, l’artiste a revendiqué de ne pas être comme les autres. Il est celui qui rit du roi nu. Qui refuse le conformisme de ses frères. Pour apprécier le travail d’illustration du Carnaval par Cham, j’ai arbitrairement choisi quatre de ses œuvres parmi d’innombrables autres dessins. Vous les trouverez en pièces jointes.

Si vous voulez connaître la vie de cet artiste, vous trouverez sur Internet sa biographie illustrée, passionnante et très bien rédigée : Cham, sa vie et son œuvre https://openlibrary.org/books/OL23529591M/Cham_sa_vie_et_son_oeuvre

Une autre figure illustre du Carnaval de Paris est Henri Philippe-Auguste Dutrône. C’était un personnage pittoresque et généreux. Attaché à des causes telles que la démocratie, l’émancipation des esclaves, l’indépendance de la Grèce ou de la Pologne, Dutrône inscrit son nom dans le Carnaval de Paris en 1857 et 1858.

Ce philanthrope avait souhaité créer une race bovine inoffensive car sans cornes pour éviter les accidents. C’est ainsi qu’il créa la race Sarlabot. Cette race bovine aujourd’hui disparue connut un succès remarqué à la Promenade du Bœuf Gras en 1857 et 1858, où son apparition fit sensation.

Vous trouverez en pièces jointes deux illustrations de cette participation de la race Sarlabot au Carnaval de Paris. On voit apparaître la race Sarlabot dans un poème de Victor Hugo en 1865.

Si vous souhaitez mieux connaître la race Sarlabot, j’ai créé un article dans Wikipédia à son sujet :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarlabot

La fin de l’année 2015 est toute proche. Les frais annuels du Carnaval se règlent en ce moment. Si vous souhaitez y participer, faites-le moi savoir en m’écrivant un mail.

La Goguette des Machins Chouettes poursuit ses activités. Et espère voir naître d’autres petites sociétés chantantes. Un projet existe pour Longjumeau-Longpont et un autre pour Vitry. Si vous souhaitez créer la vôtre, nous pourrons vous conseiller. C’est un projet qui demande du cœur et ne coute rien financièrement.

Comment se présente l’édition 2016 de notre Carnaval ? Présentement les lieux publics, tels que les stades, salles de spectacles et cafés-restaurants, fonctionnent normalement. Les fêtes et carnavals prévus, à Nice, Dunkerque ou Paris devraient avoir lieu. Si on n’annule aucune des grandes manifestations comme le Carnaval de Nice, en particulier en raison de l’importance économique de ces événements, il n’y a pas de raisons qu’on interdise les plus petites festivités. La fête est une réponse tout à fait pertinente à la violence : elle l’exorcise, et elle refuse la peur et l’autocensure…

Dans peu de semaines le Carnaval de Paris arrive. Le 7 février 2016, rendez-vous à partir de 13 heures place Gambetta, Paris 20ème. Départ vers 14 heures pour le défilé ! Et le 6 mars 2016, c’est le Carnaval des Femmes !

En cas de modifications concernant notre programmation, nous l’indiquerons sur le site Internet du Carnaval de Paris et par un mail adressé à notre liste de diffusion.

A tous les amis du Carnaval : Joyeux Noël et excellentes fêtes de fin d’année !!

Bien festivement.

Basile

1 - 1857 - La vache Sarlabot sur son char au défilé des Boeufs Gras 1857 à Paris

1 – La vache Sarlabot au défilé des Bœufs Gras 1857.
2 - 1858 - Char de la vache Sarlabot - Le Monde illustré - 27 février 1858 - page 136 - Détail d'un dessin pleine page
2 – La vache Sarlabot au défilé des Bœufs Gras 1858 – Détail d’une illustration.
3 - Cham 1855 -  Sauvage moderne, pour le cortège du bœuf-gras de 1855. - Lithographie aquarellée
3 – Sauvage moderne pour le défilé des Bœufs Gras, lithographie aquarellée de Cham 1850
4 - Cham 1869 - Le Monde illustré - 6 février 1869
4 – Dessin de Cham, 1869.
5 - Cham 1868 - Le Monde illustré - 7 mars 1868
5-Dessin de Cham, 1868
6 - Cham 1850 - Illustration pour Le bal Musard, de Louis Huart
6 – Dessin de Cham 1855, illustration pour « Le bal Musard » de louis Huart.

Des Tibétains au Carnaval de Paris en 2016 ou 2017 !!! – Mail à la liste de diffusion du Carnaval, envoyé le 5 novembre 2015
05/11/2015

Le 28 octobre dernier, j’ai été contacté par Céline Menguy, une Française passionnée par le Tibet et sa culture, qui m’a demandé si des Tibétains pouvaient venir participer au Carnaval de Paris. J’ai bien sûr répondu tout de suite : « merveilleuse idée ! »

Deux jours plus tard, suite à ce contact au téléphone, je rencontrais à Paris Tsering Dhondup, représentant officiel en France du gouvernement tibétain en exil, et cette dame. Le cadre du Carnaval de Paris va donc s’ouvrir à une participation tibétaine dès 2016 ou 2017. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le Carnaval et les traditions du Tibet ne sont pas si éloignés que ça. Si je fais le Carnaval, c’est d’abord pour assurer dans la paix, un moment de bonheur et joie partagée entre tous les participants. Français, Tibétains, Chinois, Polonais ou autres, soyons tous frères !

Il y a, paraît-il, beaucoup d’artistes tibétains à Paris. Et ce peuple aime beaucoup rire. Donc, le Carnaval de Paris et le Tibet ont un avenir commun !

Le Carnaval, entre autres aspects enthousiasmants, amène la rencontre joyeuse dans la fête de personnes qui sinon ne se seraient probablement voire certainement jamais rencontrées.

Notre Carnaval de Paris est ouvert à toutes les cultures, tous les arts, musiques, costumes, chants, danses, percussions, marottes, animaux domestiques, grosses têtes et géants traditionnels du monde.

Déjà, notre fête a connut une période internationale depuis 1904 jusqu’en 1914 avec des échanges avec des délégations d’un certain nombre de pays. Le 30 mars 1905, ce fut la troupe de Buffalo Bill, arrivée la veille à Paris, qui rejoignit le cortège de la Mi-Carême place de la Concorde !

Depuis plusieurs années, nous avons la grande joie de voir figurer dans nos cortèges de beaux costumes et danses ou géants venus de rivages lointains, terres plus ou moins lointaines : des Africains, des Antillais, des Réunionnais, des Belges, des Boliviens, des Basques, des Mexicains…

Nous avons eu des participants venus du Cotentin, de Cherbourg-Octeville, et aussi de Rouen, Beauvais, d’Italie en 2005, avons manqué d’avoir des Hongrois la même année. Nous avons défilé avec les Chinois du Nouvel an chinois en 2010. Et voilà que s’annonce une participation encore plus originale et venue de loin : des Tibétains !

Depuis que j’en parle autour de moi, je vois ce projet susciter l’enthousiasme. Le Tibet et son peuple sont très appréciés en France et dans ma famille. En 1911, ma grand mère paternelle est partie en voyage de noces avec son second mari au Tibet. Pour lui c’était déjà son second voyage au Tibet.

Autres nouvelles très positives du Carnaval de Paris : l’atelier de Carnaval de la Maison basque de Paris a redémarré, avec ses nouveaux responsables Florence et Alexis. Les précédents étant partis vivre en pays basque et ayant donc quitté Paris ont donc ainsi dut été remplacés.

La Goguette des Machins Chouettes poursuit son chemin avec ses douze participants réguliers. Nous nous voyons une fois par mois, avec chansons, gâteaux, boissons et guitare.

Voici une photo de la rencontre tibétaine et carnavalesque du 30 octobre 2015. De gauche à droite : Tsering Dhondup, Céline Menguy et Basile Pachkoff :

Tsering Dhondup, Céline Menguy et Basile Pachkoff - 30 octobre 2015 - Paris

Bien Amicalement et Vive la Fête !

Basile

2005-2015 : un anniversaire carnavalesque parisien – Mail à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes et du Carnaval de Paris – 19 octobre 2015
19/10/2015

Chers Amis du Carnaval de Paris,

2015 approche de sa fin et arrivent bientôt le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes 2016. Avant que l’année 2015 s’achève, il est bon de rappeler le souvenir du traité italo-français de 2005. Un traité carnavalesque signé au Carnaval de Paris 2005. Cette année 2005 participaient à la fête des dizaines d’étudiants italiens venus de toute l’Italie célébrer le centenaire de la participation de 300 Italiens du Piémont et de la Lombardie à la Mi-Carême au Carnaval de Paris 1905.

Pour commémorer cet anniversaire sont venus à Paris :

La Goliardia de Turin, antique et joyeuse société festive étudiante turinoise.

Et de dizaines d’étudiants représentants des Académies des Beaux-Arts de toute l’Italie, jusqu’à Naples et Reggio di Calabria, avec Patrizio Gagliardi président du Comitato Nazionale degli Studenti delle Accademie di Belle Arti d’Italia (Comité National des Étudiants des Académies des Beaux-Arts d’Italie) dont le siège est à Bologne.

Le traité italo-français a été rédigé et signé symboliquement sur l’Hôtel de ville de Paris (la balustrade en marbre qui entoure celui-ci face à son parvis), à l’initiative de Patrizio Gaglardi.

Il m’a dit ce jour-là qu’il fallait absolument rédiger et signer quelque chose, car une telle occasion ne se reproduirait pas avant cent ans.

Avec les Italiens signèrent des Parisiens et Normands, au nombre desquels la célèbre Grande Masse des Beaux-Arts, le Carnaval de Cherbourg-Octeville et la Compagnie Carnavalière Parisienne des Fumantes de Pantruche.

En 2006, j’ai eu de très prometteurs échanges avec l’Université du Colorado à Boulder et avec des tunas, sociétés festives et musicales étudiantes portugaises, espagnoles, et même chilienne et colombienne. Malheureusement, ils ne purent pas venir participer au Carnaval de Paris. Mais ces échanges témoignaient d’un véritable potentiel de participation internationale au Carnaval de Paris. On vient bien en vacances à Paris. Pourquoi pas à l’occasion de son Carnaval et en y participant ? C’est ce qu’à fait en 2015 une enseignante d’Argentine que j’ai eu le plaisir de rencontrer.

Je souhaite vivement et suis sûr que le traité carnavalesque de 2005 préfigure la future venue au Carnaval de Paris de très nombreux joyeux fêtards de la province et de l’étranger !

Enfin, pour finir ce message, je vous informe que la goguette – groupe chantant que j’ai créé à Paris et qui participe au Carnaval, – a trouvé son nom. Sauf éventuel changement, elle s’appelle : la Goguette des Machins Chouettes.

Amicalement.

Basile

Le traité italo-français de 2005 :

TRATTATO ITALO-FRANCESE DEL CARNEVALE DI PARIGI 2005

firmato sulla Casa Municipio di Parigi

TRAITÉ ITALO-FRANÇAIS DU CARNAVAL DE PARIS 2005

signé sur l’Hôtel de Ville de Paris

In data odierna 6 febbraio 2005, gli studenti italiani delle Accademie delle Belle Arti e della Goliardia di Torino « Supremus Ordo Taurini Cornus Atque Pedemontianus » e gli studenti francesi della Grande Masse des Beaux-Arts, nonque les Fumantes de Pantruche ed il Carnevale di Cherbourg, firmano un trattato di unione italo-francese per l’unità fra gli studenti, les Fumantes de Pantruche, il Carnevale di Cherbourg, in occasione del centenario 1905-2005 del primo incontro italo-francese.

Aujourd’hui 6 février 2005, les étudiants italiens des Académies des Beaux-Arts d’Italie et de la Goliardie de Turin « Supremus Ordo Taurini Cornus Atque Pedemontianus » et les étudiants français de la Grande Masse des Beaux-Arts, et les Fumantes de Pantruche, et le Carnaval de Cherbourg, signons un traité d’union italo-française pour l’unité entre les étudiants, les Fumantes de Pantruche et le Carnaval de Cherbourg, à l’occasion du centenaire 1905-2005 de la première rencontre italo-française.

Firmi – Signatures :

Comitato Nazionale degli Studenti delle Accademie di Belle Arti d’Italia – Comité National des Étudiants des Académies des Beaux-Arts d’Italie

Patrizio GAGLIARDI

C.O.C.C.U.C. Comitato di Organizzazione del Carnevale della Comunità Urbana di Cherbourg-Octeville – Comité d’Organisation du Carnaval de la Communauté Urbaine de Cherbourg-Octeville

Christian PINEAU

Supremus Ordo Taurini Cornus atque Pedemontanus – S.O.T.C.A.P.

Renatus RUBEUS XII SIBERIANUS XLVII Pontifex Maximus Goliardorum

(Grand Pontife de la Goliardia de Turin)

GRANDE MASSE DES BEAUX-ARTS

Sylvain GIACHINO, Grand Massier

Les Fumantes de Pantruche

Basile PACHKOFF

Comitato Studentesco dell’Accademia di Belle Arti di Napoli – Comité Étudiant de l’Académie des Beaux-Arts de Naples3

Roberto DI MATTEO

Comitato Studentesco dell’Accademia di Belle Arti di Roma – Comité Étudiant de l’Académie des Beaux-Arts de Rome

Francesco MORGANTE

(Bien que déjà représentés par la signature du président de leur Comité National, les responsables des Comités de Naples et Rome ont tenu à apposer également leur signature au bas du traité).

Documents joints :

1 – Le traité Carnavalesque italo-français de 2005.

2 – Au Carnaval de Paris 2005, Patrizio Gagliardi costumé en gentilhomme du XVIIème siècle, au milieu de la troupe colorée des Pantruches avec à sa droite Pat le Clown et à sa gauche Basile Pachkoff.

3 – Le soir du Carnaval de Paris 2005, dans un café du Quartier latin, carrefour de l’Odéon, Basile Pachkoff, à gauche, en conversation avec Raffaelle Colavecchi dit en Goliardia : SS Astrolabius Johannes VIII Sucellus XLVI.

4 – Sylvain Giachino, Grand Massier des Beaux-Arts signe le traité le 21 février 2005 au café des fanfares Beaux-Arts l’Assignat. Le soir du Carnaval de Paris 2005 Sylvain Giachino avait donné son accord verbal pour signer le traité qu’il n’a pu signer effectivement que 15 jours après.

1 - Le traité Carnavalesque italo-français de 20052 - Au Carnaval de Paris 2005.3Le soir du Carnaval de Paris 2005, dans un café du Quartier latin.4 - Sylvain Giachino, Grand Massier des Beaux-Arts signe le traité.

Nouvelles de la préparation des prochains défilés du Carnaval parisien
18/10/2015

À la Maison Basque de Paris, à Saint-Ouen, on a commencé à préparer le Carnaval de Paris 2016.

Des guerriers médiévaux de la région parisienne, – qui ont participé au Carnaval de Paris et au Carnaval des Femmes 2015, – ont en projet une déambulation médiévale dans Paris pour la Fête des Saints-Innocents, le jeudi 28 décembre 2015 en journée. Après, ils comptent revenir participer au Carnaval de Paris et au Carnaval des Femmes en 2016.

La goguette qui prépare le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes et se réunit régulièrement une fois par mois pour s’amuser et chanter n’avait pas de nom. Elle l’a trouvé aujourd’hui. Elle s’appelle dorénavant, sauf éventuelles modifications : La Goguette des Machins Chouettes.

Comme les Machins Chouettes, tâchez de vous équiper avec des bigophones pour les prochains défilés festifs traditionnels parisiens !

Paris, le 18 octobre 2015

Communiqué de presse : Tous au Carnaval de Paris et au Carnaval des Femmes en 2016 !!!
07/10/2015

Paris, le 7 octobre 2015

Bonjour,

La 18ème édition du Carnaval de Paris s’est déroulée le 15 février dernier. Plus de 4000 participants dans le cortège et un public nombreux et joyeux le long du parcours ont assuré la réussite de la fête. Ensuite, le 15 mars, ce fut la 7ème édition du Carnaval des Femmes – Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême. Plusieurs centaines de participants ont joyeusement défilé !

Ces deux manifestations ont, par principe, choisi de ne pas solliciter de subventions. Elles n’ont donc pas souffert de la réduction des aides officielles qui a affecté ces derniers temps quantité de fêtes et festivals, tels que les Carnavals de Carcassonne et Cherbourg-Octeville. Ils ont disparu.

Dans cinq mois, le dimanche 7 février 2016, défilera à Paris la 19ème édition du cortège du Carnaval de Paris – Promenade du Bœuf Gras. Son thème libre est : « Le Monde fantastique aquatique ».

Son parcours ira de la place Gambetta Paris 20ème à la place de la République.

Puis, le dimanche 6 mars 2016, ce sera le défilé de la 8ème édition du Carnaval des Femmes.

Son mot d’ordre comme chaque année : « les femmes en Reines… les hommes en femmes, s’ils osent ! »

Son parcours ira de la place du Châtelet à, la place de l’Hôtel-de-Ville. Toutes les éventuelles modifications de l’itinéraire seront annoncées par avance.

Les participations sont libres, bénévoles et gratuites. Aucune inscription n’est nécessaire. Ce sont d’authentiques fêtes populaires. Elles ont des siècles d’ancienneté. Ce sont les seules traditionnelles parisiennes vivantes aujourd’hui.

Pour vous informer, consultez les sites : www.carnaval-paris.org et www.carnaval-des-femmes.org

Vous trouverez en pièces jointes les affiches et le tract pour ces deux fêtes, ainsi qu’un appel pour la renaissance de la fête populaire, que j’ai lancé à Pujols le 28 juin 2015.

Cordialement.

Basile Pachkoff
Initiateur de la renaissance du Carnaval de Paris depuis 1993.
Président des associations Droit à la Culture et Cœurs-Sœurs.