Archives de l’auteur : BasileetAlexandra

Dernière minute ! Changement de l’itinéraire du Carnaval des Femmes 2018 !
08/03/2018

L’itinéraire initialement annoncé est modifié !

ATTENTION : cet itinéraire n’aboutit plus place de l’Hôtel-de-Ville, mais revient à son point de départ place du Châtelet !

Voici le nouvel itinéraire pour le défilé de dimanche prochain 11 mars :

Rassemblement à partir de 13 heures place du Châtelet.

Départ du cortège à 15 heures

Boulevard de Sébastopol dans la voie de bus

Rue Pernelle

Rue Saint-Martin

Rue Saint-Merri

Rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie

Rue des Archives

Rue des Francs-Bourgeois

Rue Vieille-du-Temple

Rue des Rosiers

Rue Pavée

Rue de Rivoli dans la voie de bus

Rue de la Coutellerie

Avenue Victoria

Place du Châtelet

Fin de la fête et dispersion à 18 heures place du Châtelet

Nota-Bene : Quelle que soit la météo, que nous souhaitons favorable et ensoleillée, nous défilerons !

VIVE LA FÊTE ET LE CARNAVAL !!!

Paris, le 8 mars 2018.

Basile

Tous au 10ème Carnaval des Femmes de Paris le dimanche 11 mars 2018 !!! – Mail adressé à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes le 17 février 2018
17/02/2018

Chers Amis du Carnaval de Paris,

La 21ème édition du Carnaval de Paris – Promenade du Bœuf Gras le dimanche 11 février 2018 a été une très grande réussite. En dépit de la météo glaciale récente qui a certainement dissuadé beaucoup de personnes ou associations de venir défiler avec nous.

Dans une ambiance joyeuse cinq mille carnavaleux ont défilé au rythme de musiques de carnaval des Antilles, de Bolivie, du Brésil et de l’Équateur. Deux géants étaient présents : le Théâtre aux Mains Nues avait amené son Géant Bœuf. Et la Compagnie Carnavalesque Basque de la Maison Basque de Paris à Saint-Ouen était venue avec  Eguzki, Déesse du Soleil et Protectrice des Troupeaux.

Un géant bien vivant figurait un énigmatique personnage en bleu très joli. Il y avait beaucoup d’enfants. Et beaucoup d’enfants et d’adultes étaient costumés.

Le thème libre 2018 était notamment illustré par une batucada dont le chef était costumé en Blanche Neige et les musiciens en nains au chapeau pointu. Une autre batucada avait choisi d’illustrer le lapin blanc des Aventures d’Alice au pays des merveilles. Il y avait aussi au moins deux très jolis chats bottés. Vous retrouverez tout cela et bien d’autres choses encore dans les photos et vidéos qui commencent à paraître sur le Net. Dont 221 photos déjà publiées sur le site Internet du Carnaval de Paris www.carnaval-paris.org

Nos amis Boliviens étaient là. Parmi eux des Boliviens venus en nombre de Barcelone. Les Équatoriens venus pour la première fois l’an dernier étaient de retour.

Le temps a été supportable. Il n’a pas fait trop froid. Il a plu juste un peu et brièvement dans l’après-midi.

Saluons le courage des jeunes femmes latino-américaines qui ont affronté le froid avec des tenues estivales. Et aussi celle du jeune homme qui a défilé en portant la Déesse du Soleil durant plus de quatre heures.

A tous les participants au Carnaval de Paris 2018 : Bravo et Merci ! Merci à nos amis de Planet Roller qui ont participé à l’encadrement général du cortège. Merci à tous les accompagnateurs bénévoles !!!

Ci-joints  l’article de Télérama – Sortir annonçant la fête, et le compte-rendu de la fête paru dans CNEWS Matin.

Le 10ème Carnaval des Femmes – Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême arrive dimanche 11 mars 2018 : rendez-vous à partir de 13 heures place du Châtelet. Les groupes participants sont invités à se doter d’accompagnateurs qui veilleront à la bonne marche du défilé. Notamment à éviter qu’un écart trop grand ne se creuse entre leur groupe et celui qui précède ou qui suit. Notre cortège fera une boucle dans le quartier du Marais. Départ : 15 heures, fin de la fête à 18 heures.

Voici l’itinéraire du cortège du 11 mars prochain :

Départ de la place du Châtelet.

Boulevard de Sébastopol (sur la demi-chaussée de droite)

Traversée de la rue de Rivoli

À droite : rue de Rivoli (dans le couloir à bus côté des numéros pairs)

À gauche : rue Saint-Martin

À droite : rue Saint-Merri

Rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie

Passage en silence devant le théâtre du Point-Virgule situé au n°7, où a lieu un spectacle

À gauche : rue Vieille-du-Temple

À droite : rue des Rosiers

À droite : rue Ferdinand-Duval

Traversée de la rue de Rivoli

À droite : rue de Rivoli (dans le couloir à bus côté des numéros impairs)

Place de l’Hôtel-de-Ville – Esplanade de la Libération

Dispersion à 18 heures

Le placement est libre dans le cortège. Aucune inscription n’est nécessaire pour participer. Cette fête est libre, bénévole, gratuite, indépendante, apolitique et autogérée. En cas de modifications du programme du 11 mars, ce sera annoncé sur le site Internet www.carnaval-des-femmes.org

Nos prochains rendez-vous festifs ensuite sont en 2019 : le Carnaval de Paris – Promenade du Bœuf Gras défilera le dimanche 3 mars 2019. Le thème du Carnaval de Paris 2019 est : Un pour tous, et tous pour le sport ! C’est un thème libre. On n’est pas obligé de le suivre pour participer à la fête.

Le Carnaval des Femmes l’an prochain défilera le dimanche 31 mars 2019. Le mot d’ordre du Carnaval des Femmes 2019 sera celui habituel : Les femmes en reines, et les hommes en femmes… s’ils osent !

Très festivement.

Basile Pachkoff

Dimanche 11 mars 2018 rions, chantons, défilons au 10ème Carnaval des Femmes – Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême !
12/02/2018

Après le grand succès du vingt-et-unième Carnaval de Paris – Promenade du Bœuf Gras, le 11 février 2018, amusons-nous et défilons en boucle dans le quartier du Marais le dimanche 11 mars 2018 ! Ce sera le dixième Carnaval des Femmes – Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême ! Mot d’ordre : Les femmes en reines, les hommes en femmes… s’ils osent ! Mais bien sûr tout reste libre. On peut participer costumés autrement ou pas costumés. L’essentiel est de bien s’amuser !

Le rendez-vous est dimanche 11 mars 2018 à partir de 13 heures sur le terre-plein central de la place du Châtelet, métro Châtelet.

Le départ du défilé est à 15 heures pour prendre l’itinéraire suivant :

Départ de la place du Châtelet.

Boulevard de Sébastopol (sur la demi-chaussée de droite)

Traversée de la rue de Rivoli

À droite : rue de Rivoli (dans le couloir à bus côté des numéros pairs)

À gauche : rue Saint-Martin

À droite : rue Saint-Merri

Rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie

Passage en silence devant le théâtre du Point-Virgule situé au n°7, où a lieu un spectacle

À gauche : rue Vieille-du-Temple

À droite : rue des Rosiers

À droite : rue Ferdinand-Duval

Traversée de la rue de Rivoli

À droite : rue de Rivoli (dans le couloir à bus côté des numéros impairs)

Place de l’Hôtel-de-Ville – Esplanade de la Libération

Dispersion à 18 heures

Les groupes participants sont invités à se doter d’accompagnateurs, qui veilleront à la bonne marche du défilé. En particulier à éviter qu’un écart trop grand se creuse entre leur groupe et le groupe qui précède ou qui suit.

En cas de modifications du programme prévu ce sera annoncé sur le site officiel du Carnaval des Femmes : www.carnaval-des-femmes.org

Et après, rendez-vous en 2019 pour d’autres défilés carnavalesques parisiens !

Basile Pachkoff

 

Venez défiler et vous amuser avec nous au Carnaval de Paris le dimanche 11 février 2018 !!!
09/02/2018

Rendez-vous à partir de treize heures place Gambetta, départ du cortège vers quatorze heures, arrivée place de la République vers dix-sept heures, fin de la fête à vingt heures.

Itinéraire : place Gambetta, avenue Gambetta vers Ménilmontant, place Auguste Métivier, à droite : boulevard de Ménilmontant, boulevard de Belleville, à gauche : rue du Faubourg-du-Temple, arrivée place de la République sur le terre-plein central où la fête continuera.

Quelle que soit la météo, le Carnaval de Paris aura lieu et défilera. Rejoignez-nous !!! Faisons la fête ensemble !!! A dimanche !!!

Le 21ème Carnaval de Paris arrive dimanche 11 février 2018 !! – Mail adressé le 22 janvier 2018 à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes et du Carnaval de Paris
20/01/2018

Chers Amis du Carnaval de Paris,

Le cortège du Carnaval de Paris, Promenade du Bœuf Gras défilera pour la 21ème année consécutive le dimanche 11 février 2018, avant-veille du Mardi Gras. C’est une joyeuse fête libre, bénévole, gratuite, indépendante, autogérée, traditionnelle et apolitique.

Chaque groupe participant est invité à se doter d’accompagnateurs qui veilleront, par exemple, à éviter qu’un écart trop grand se creuse entre leur groupe et celui qui précède ou qui suit. Ou qu’en cas d’arrêt momentané à la croisée d’une rue transversale, leur groupe ne s’arrête pas avant de traverser mais occupe la chaussée.

Le rendez-vous pour le départ est à partir de 13 heures le dimanche 11 février 2018 place Gambetta Paris 20ème métro Gambetta. Le placement est libre dans le cortège. On est bien sûr libre de rejoindre le cortège en route si on ne veut faire qu’une partie de l’itinéraire. Aucune inscription n’est nécessaire pour participer.

Le départ du défilé a lieu vers 14 h, 14 h 30 pour emprunter le parcours suivant :

Départ de la place Gambetta

Avenue Gambetta vers Ménilmontant

Place Auguste-Métivier

À droite : boulevard de Ménilmontant

Boulevard de Belleville

À gauche : rue du Faubourg-du-Temple

Place de la République

L’arrivée est prévue vers 17 heures et la fête se poursuivra sur l’esplanade de la place de la République jusqu’à 20 heures.

Le thème pour 2018 est : « Les Contes de Perrault et d’ailleurs ». C’est un thème libre. On n’est pas tenu de le suivre pour défiler.

Au cas où il arriverait un changement dans le programme, il sera annoncé sur le site officiel du Carnaval de Paris : www.carnaval-paris.org

Bon Carnaval à tous ! Et si ça vous a plu, venez défiler un mois après au Carnaval des Femmes, Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême, qui aura lieu le dimanche 11 mars 2018 : www.carnaval-des-femmes.org

Il est possible que Google Map indique notre fête le jour du défilé. Ils m’ont demandé à cette fin des photos.

Très festivement.

Basile

Arrivée prochaine du Carnaval de Paris et un joyeux bicentenaire festif en 2018 !!! – Mail envoyé le 20 décembre 2017 à la liste de diffusion du Carnaval
20/12/2017

 Chers Amis du Carnaval de Paris et du Carnaval des Femmes,

 En cette fin d’année 2017 ça fera exactement vingt ans que le Conseiller de Paris Alain Riou rejoignait la campagne pour la renaissance du Carnaval de Paris que j’impulsais depuis 1993. Nous allions ensemble assurer en 1998 la renaissance du défilé du Bœuf Gras du Carnaval de Paris, disparu depuis 1952.

 Et voici un autre illustre anniversaire, il arrive très bientôt :

 En 2018, ce sera le bicentenaire d’un événement festif majeur pour Paris et la France entière.

 Les sociétés chantantes qui existaient déjà en petit nombre, souvent appelées par la suite goguettes, allaient brusquement se multiplier par centaines. Ce qui avait ainsi fait basculer dans la joie organisée des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants était la fin de la situation de guerre quasi permanente que connaissait le pays depuis 1792, soit vingt-six ans. Les dernières troupes étrangères qui occupent la France après la défaite à Waterloo de l’empereur Napoléon 1er quittent notre pays en novembre 1818. La paix est enfin revenue. Elle est saluée par la naissance d’innombrables goguettes ! Finis les conflits interminables, place aux rires, à la douceur partagée et à la convivialité ! Ces goguettes seront durant des décennies un appoint majeur pour la prospérité du Carnaval et de toutes les fêtes privées ou publiques !

 Au nombre des premières goguettes de cette vague joyeuse d’organisation festive était une goguette située dans le sud de Paris, au lieu-dit le Moulin des Lapins. Ce lieu-dit fait aujourd’hui partie de Paris. C’est pratiquement là qu’existe depuis 2006 le Café associatif et culturel le Moulin à Café. Qui est un lieu dédié au savoir, à la convivialité, au partage et à l’amitié. Pas loin du Moulin des Lapins se tenait au Moulin Vert la Goguette des Lapins Verts. L’actuelle rue du Moulin-Vert rappelle son souvenir.

 Les goguettes de jadis étaient le plus souvent basées chez des marchands de vins. Les marchands de vins faisant aussi bistro ont disparu. Ces derniers temps, des cafés associatifs naissent par dizaines dans toute la France. J’ai fait un rêve : que demain renaisse en masse les goguettes en prenant racines dans les cafés associatifs. À commencer par le Moulin à Café où pourrait renaître la Goguette du Moulin des Lapins, dont les membres se faisaient appeler les Lapins.

 Pour ma part je participe déjà depuis plusieurs années à deux goguettes que j’ai fondé : la Goguette des Machins Chouettes et la Goguette des Enfants de Priape. Une fois par mois au maximum, elles se réunissent pour passer un merveilleux après-midi. Nous sommes une dizaine environ à chaque fois. En aucun cas nous souhaitons dépasser dix-neuf participants. C’est là « règle des dix-neuf ». La suivre est essentiel pour la réussite de ces joyeuses sociétés !

 Pour vous familiariser avec le très important mouvement présent de fondations de cafés associatifs, je vous invite à lire l’article Café associatif que je viens de créer dans Wikipédia. Toujours dans Wikipédia vous pouvez lire les articles Goguette et Bigophone que j’ai également rédigé. Le bigophone, instrument de musique sommaire, festif et bruyant pourrait équiper demain les goguettes. Chose qu’il a déjà fait à partir du début des années 1880.

 J’ai aussi créé dans Wikipédia un article sur la Corda Fratres. C’était une formidable société festive et fraternelle des étudiants, qui rassembla des dizaines de milliers d’adhérents sur les cinq continents, de 1898 à 1914. Sur ce sujet j’avais annoncé une conférence au Moulin à Café en janvier 2018. Finalement, suite à des problèmes de programmation, cette conférence n’aura pas lieu.

 Le dimanche 11 février 2018 au départ de la place Gambetta, Paris 20ème, c’est le Carnaval de Paris – Promenade du Bœuf Gras ! Un mois après, le dimanche 11 mars 2018, arrive le Carnaval des Femmes, Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême !

 Point important à rappeler : chacun des groupes participants aux défilés est invité à se doter d’accompagnateurs qui veilleront par exemple à éviter qu’un écart trop grand se creuse entre leur groupe et celui qui précède ou qui suit. Ou qu’en cas d’attente au passage d’une rue leur groupe ne s’arrête pas au bord du trottoir mais occupe le milieu de la chaussée.

 Bonnes fêtes de fin d’année ! Joyeux Noël ! Bonne préparation du prochain Carnaval de Paris !!

 Basile

Mail adressé à la liste de diffusion du Carnaval des Femmes le 13 novembre 2017 : Assurer la réussite du Carnaval de Paris et du Carnaval des Femmes 2018
13/11/2017

Chers Amis de la Fête et du Carnaval de Paris,

Le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes sont des fêtes libres, bénévoles, gratuites, indépendantes, apolitiques, autogérées et non subventionnées. Dont l’unique but est la joie, la bonne humeur et la vitalité de belles traditions. Leur base c’est le cœur, pas l’argent.

Promouvoir la joie, la bonne humeur, la convivialité et les traditions festives parisiennes représente une cause juste et essentielle. Je m’y consacre depuis bientôt vingt-cinq ans. J’ai commencé en 1993. Rejoint fin 1997 par Alain Riou avec son association Droit à la Culture, nous avons pu assurer la renaissance du Carnaval de Paris dont j’avais pris l’initiative de la renaissance. Puis, en 2009, avec Alexandra Bristiel ce fut à Paris la renaissance du cortège de la Mi-Carême : le Carnaval des Femmes. Suite à la disparition d’Alain Riou début décembre 2004, j’ai pris la présidence de l’association Droit à la Culture dont il était le président-fondateur. Depuis le départ d’Alexandra Bristiel, qui habite à présent en province, j’assure aussi l’organisation du Carnaval des Femmes.

Le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes sont aujourd’hui les deux seules fêtes traditionnelles de Paris revenant chaque année. En 2017, pour sa vingtième édition, le cortège du Carnaval de Paris a regroupé plus de cinq mille participants. Celui du Carnaval des Femmes, dont c’était la neuvième édition, a rassemblé plusieurs centaines de participants des deux sexes.

Cependant il y a quelques frais représentés, par exemple, par les assurances, les deux sites Internet, les tracts…

Durant des années je les ai assumé pratiquement seul, puis tout seul. Depuis 2016, je suis retraité et mes ressources sont très maigres. Des amies m’ont fait remarquer que le risque existe que ces fêtes disparaissent demain par le manque du financement que j’assure au détriment de mon confort quotidien. Ce serait vraiment dommage.

Ici juste un millier d’euros par an permettrait d’assurer la joie de plusieurs milliers de personnes et de pérenniser ces deux événements traditionnels que sont le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes.

Ce n’est pas bien cher en regard de tout ce qui se dépense et se gaspille aussi parfois par ailleurs.

Début 2017 j’avais lancé un premier appel aux dons qui a assuré la récolte de 415 euros. C’était un bon début. Il y a eu en tout 16 donateurs, dont un à 100 euros, deux à 50 euros, trois à 30 euros, trois à 20 euros, 6 à 10 euros et un à 5 euros.

À l’occasion de l’arrivée de l’édition 2018 je renouvelle mon appel au soutien financier. Aidez le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes !

Soutenez le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes ! Pour que ces fêtes perdurent et grandissent ! Devenez amis de Droit à la Culture en envoyant cinq euros, ou plus, ou moins, par chèque à l’ordre de Droit à la Culture, à l’adresse de : Droit à la Culture 14 rue des Thermopyles 75014 Paris. Merci beaucoup par avance ! (Indiquez votre adresse mail pour garder le contact)

Et surtout venez participer au vingt-et-unième Carnaval de Paris le dimanche 11 février 2018 au départ de la place Gambetta, et au dixième Carnaval des Femmes le dimanche 11 mars 2018 au départ de la place du Châtelet.

Point important à rappeler : chacun des groupes participants aux défilés est invité à se doter d’accompagnateurs qui veilleront par exemple à éviter qu’un écart trop grand se creuse entre leur groupe et celui qui précède ou qui suit. Ou qu’en cas d’attente au passage d’une rue leur groupe ne s’arrête pas au bord du trottoir mais occupe le milieu de la chaussée.

Avec mes meilleurs sentiments dévoués à la fête et la bonne humeur.

Basile Pachkoff

www.carnaval-paris.org   www.carnaval-des-femmes.org

Dossier de presse du Carnaval de Paris et du Carnaval des Femmes 2018
04/11/2017

Consultez ou téléchargez le dossier de presse du Carnaval de Paris et du Carnaval des Femmes 2018 :

DOSSIER DE PRESSE DU CARNAVAL DE PARIS ET DU CARNAVAL DES FEMMES 2018

Il comprend notamment la reproduction d’articles ou d’annonces parus dans Que tal Paris ?, Air for kids, Télérama – Sortir, CNEWS Matin, Le Parisien – Sortir à Paris, Le Journal du Dimanche et Le City Guide 2017 – 2018, publié par l’Office du tourisme de Paris.

Mail envoyé le 23 septembre 2017 aux amis du Carnaval de Paris et du Carnaval des Femmes :
23/09/2017

Chers Amis du Carnaval de Paris,

Nous avons tous besoin de bonne humeur, de Carnaval et de rire. En 2017, nous étions plus de 5000 dans le cortège du Carnaval de Paris et plusieurs centaines dans celui du Carnaval des Femmes.

Le dimanche 11 février 2018, deux jours avant Mardi Gras, défilera pour la vingt-et-unième fois depuis 1998 le cortège du Carnaval de Paris Promenade du Bœuf Gras. Il partira comme d’habitude vers 14 heures de la place Gambetta dans le vingtième arrondissement de Paris, et arrivera place de la République vers 17 heures. Fin de la fête à 20 heures.

Le dimanche 11 mars 2018, un mois plus tard, et deux jours après le jeudi de la Mi-Carême, défilera le dixième cortège du Carnaval des Femmes Fête des Reines des Blanchisseuses de la Mi-Carême. Il empruntera à partir de 15 heures un parcours allant de la place du Châtelet jusqu’à la place de l’Hôtel de Ville, en passant par le quartier du Marais. Fin de la fête à 18 heures.

Ces deux joyeuses manifestations sont libres, bénévoles, gratuites, indépendantes, apolitiques, autogérées et non subventionnées. Leur base d’organisation est le cœur. Et l’envie de faire la fête dans le cadre des belles et très anciennes traditions du Carnaval de Paris. Fête où fut lancé mondialement le confetti en papier en 1891 et le serpentin en 1892. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire pour participer. On peut décider au dernier moment de venir ou pas, pour assister ou défiler sur tout ou partie du parcours emprunté. Le placement est libre dans les deux cortèges.

Le thème du Carnaval de Paris 2018 est : « Les contes de Perrault et d’ailleurs ». Ce thème est libre, il n’est pas obligatoire de le suivre pour participer. En 2018, et comme d’habitude, le mot d’ordre du Carnaval des Femmes est : « Les femmes en reines, les hommes en femmes, s’ils osent ! » Bien sûr tout reste libre. On peut participer costumés comme on veut ou pas costumés.

Point important à rappeler : chaque groupe participant est invité à se doter d’accompagnateurs qui veilleront, par exemple, à éviter qu’un écart trop grand se creuse entre leur groupe et celui qui précède ou qui suit.

Je vous envoie, en pièces jointes, les deux affiches pour 2018 afin que vous puissiez en imprimer pour annoncer nos deux cortèges carnavalesques. Si vous pouvez me fournir des tirages, même en petite quantité, faites-le moi savoir.

Au plaisir de nous retrouver ensemble dans la fête.

Basile